Les nombreux atouts du jeûne thérapeutique

Repenser son alimentation

Les beaux jours arrivent et nous donnent envie de renouer avec des habitudes plus saines pour notre santé.  L’équilibrage alimentaire permet d’éliminer les toxines et “nettoyer” son organisme en douceur. On mise sur les viandes maigres, le poisson, les boissons et les protéines végétales, plus légères et donc plus facilement assimilables. Place également aux céréales complètes, aux fruits et aux légumes de saison. Les stars de la détox ? La carotte et la betterave pour faire le plein d’antioxydants, le chou sous toutes ses formes, les agrumes, le kiwi et l’ananas notamment, pour leur haute teneur en vitamine C. 

Pourquoi le nombre de maladies augmente durant l’hiver ? 

L’explication peut se trouver dans la répartition de la vitalité dans le corps. Le système immunitaire a besoin de vitalité pour fabriquer les anticorps. Or plus on mange, grignote, mélange les fruits aux autres aliments, et plus le corps doit soustraire de la vitalité au système immunitaire. Ainsi le système immunitaire manque de vitalité pour fabriquer les anticorps en quantité suffisante. Les bactéries et les virus ne sont plus détruis par manque d’anticorps et les maladies se développent. 

En résumé il faut manger pour être en bonne santé, mais trop manger et mal manger agit contre la santé. 

Les grands principes du jeûne 

Le jeune est avant tout un moyen de détoxiquer l’organisme. Il permet au système digestif de se reposer et aux autres organes de se purger via l’élimination des toxines et des mauvaises graisses. Ainsi, les gens qui entreprennent un jeûne le font généralement pour « faire un grand ménage » ou donner au corps des conditions optimales de guérison.  

Jeûne complet ou jeûne partiel ? 

Bien qu’on utilise librement le terme « jeûne » pour englober plusieurs types de cures et de jeûnes, il importe de faire une distinction entre le jeûne complet et les cures. Au cours d’un jeûne véritable, seule l’eau est permise et on recommande le repos complet. La cure (ou jeûne partiel) est plutôt basée sur diverses diètes restreintes comprenant des jus de fruits, de légumes ou d’herbe de blé, et parfois certains autres nutriments (céréales, pousses, infusions, bouillons, suppléments alimentaires, etc.). 

Pourquoi le jeûne est salutaire ? 

Lors d’un jeûne, on renonce à la nourriture solide (et liquide dans certains cas). Il faut savoir que dès que le corps est privé de ces ressources, il va alors déstocker l’énergie là où il la trouve. Les dépôts d’hydrates de carbone, les réserves de graisses et de protéines sont ainsi sollicités.  

Le corps qui ne concentre plus son énergie vers la digestion, peut alors se focaliser sur la suppression des agents toxiques accumulés. Ainsi les substances nocives de l’organisme sont canalisées et évacuées lors du jeûne. Dès lors, il devient très important de boire beaucoup afin de se débarrasser de ces substances indésirées. 

Elizabeth Bally / Stephanie Bardet