Expérience

Après une formation pour l’obtention du diplôme FMH en médecine interne, Dre Vuichard entreprend une spécialisation en oncologie et hématologie au CHUV à Lausanne.

En 1992, elle est nommée médecin-cheffe adjointe en médecine interne à l’hôpital de la Gruyère, où elle développe l’oncologie médicale. En 2001, elle ouvre l’unité cantonale de soins palliatifs à Châtel-St-Denis et elle œuvre comme médecin-cheffe de cette unité jusqu’en 2012, en parallèle à son activité de médecin-cheffe de l’oncologie sur le site de Riaz jusqu’en 2016.

Elle occupe également un poste de médecin-adjointe en oncologie au CHUV jusqu’en 2012.

Pourquoi avoir choisi d'exercer à La Pierre Blanche ?

En 2016, Dre Vuichard prend une retraite anticipée pour s’impliquer dans un projet de médecine humanitaire au Népal, tout en nourrissant le rêve de pouvoir offrir aux patients cancéreux une prise en charge de réadaptation après leurs lourds traitements adjuvants, afin de leur permettre de reprendre leur vie en main le plus vite possible, tant physiquement que psychologiquement.

Des programmes de réadaptation en cardiologie et en pneumologie existent alors depuis longtemps et ont fait leurs preuves, mais pas en oncologie. Dre Vuichard a donc la chance de trouver au centre de santé La Pierre Blanche une écoute et une aide pour mettre sur pied un tel programme coordonné de réadaptation oncologique, dans un lieu magnifique.